Déclaration simplifiée

Tout apiculteur est tenu de déclarer chaque année entre le 1er septembre et le 31 décembre:

  • les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leurs emplacements.
  • toute colonie doit être déclarée, quelle que soit sa taille (en ruches, ruchettes, ruchettes de fécondation/nuclei).

Conformément à la législation européenne, cette déclaration concourt à une meilleure connaissance du cheptel apicole français et participe à sa gestion sanitaire, notamment face à la menace que représente le parasite Aethina tumida.

Elle permet également d’obtenir des aides européennes dans le cadre du Plan apicole européen qui soutient la réalisation d’actions en faveur de la filière apicole française.

Modalités

  •  chaque année
  • dès la première année d'activité
  • dès la première colonie .

Cette démarche concerne tout détenteur de ruche qu'il soit:

  • un particulier
  • un groupement
  • une association
  • une entreprise, un agriculteur producteur de miel , d'essaims,de reines et d' autres produits de la ruche.

Déclaration en ligne sur le site du ministère de l'agriculture:  http:\\mesdemarches.agriculture.gouv.fr

Il est possible de faire cette déclaration sur papier par voie postale. Modalités et CERFA  sur le site.

Cas des nouveaux apiculteurs

Les nouveaux apiculteurs doivent réaliser une déclaration de ruches dès l’installation de la première colonie. Si cette première déclaration est réalisée en dehors de la période obligatoire (entre le 1er janvier et le 31 août), il sera nécessaire de renouveler la déclaration en période obligatoire (entre le 1er septembre et le 31 décembre). La réalisation de cette démarche permet l’obtention d’un numéro d’apiculteur (NAPI).

Pour plus d'informations reportez-vous au cours Règlementation du SAVO.

 

dimanche 3 octobre 2021 20:01

De nombreuses idées reçues sur l’apiculture circulent et sont de plus en plus relayées dans les médias et sur les réseaux sociaux en direction du grand public… Traitement et exploitation des abeilles, production du miel, concurrence entre abeille domestique et abeille sauvage… Nous en avons décrypté 5 :

  1. Les apiculteurs « enlèvent le pain de la bouche aux abeilles » en récoltant toute leur production de miel
  2. Maltraitante des abeilles ?
  3. L’essentiel du miel en France est produit par de grands groupes industriels
  4. Stévia, sirop d’agave…Pourquoi privilégier le miel ?
  5. Les abeilles domestiques et les abeilles sauvages sont en concurrence !

Lien de téléchargement de la fiche : cliquez ici

Page 1 sur 13