Phaclie


Septembre : un mois charnière entre l'été et l'automne

Dernière ligne droite pour mener des actions correctives et bien préparer l’hivernage,Tout passe par l’observation afin de compenser les manques durant la saison et les dégâts dûs à  la sécheresse , la  famine et les  pillages des colonies les plus faibles.

Miellées

  •  Moutarde, sarrasin et phacélie(photo).
  • Astères et Lierre ferment le bal des plantes mellifères.

Au rucher

  • Retirer les dernières hausses.
  • Poursuivre les traitements contre le varroa .S’assurer que les lanières soient bien en contact avec les abeilles et le plus proche du nid à couvain. Respecter les posologies (APISTAN 6 à 8 semaines max,   APIVAR 8 à 10 semaines max), ne pas laisser les lanières durant tout  l’hiver notamment l’APISTAN.
  • Poser les portes anti-frelons, l’infestation du   frelon asiatique ; couvre tout le Val d’Oise, coopérer chaque fois que possible avec les référents, piéger uniquement si présence avérée de frelons, éviter de tuer  crabro et autres insectes.
  • Changement des reines, il est encore temps.
  • Surveiller la ponte  ce sont les abeilles d’hiver qui naissent, stimuler si nécessaire sirop 50/50 en petites quantités.
  • Compléter les réserves notamment en pollen les plus variés. Ce sont les abeilles d’hiver qui assureront le passage de l’hiver et le redémarrage printanier. Leur alimentation sera plus consistante en lipides et protides pour vivre au moins 180 jours.
  • Attention aux sirops utilisés, limiter l’apport d’eau. Le sirop 50/50 en grande quantité nécessitera un traitement qui fera vieillir prématurément les abeilles d’hiver. Lire la fiche pratique « le nourrissement ».
  • Télécharger ici la fiche pratique sur le nourissement : pdf download

  • Supprimer les ruches bourdonneuses. Celles sans reine mais pas encore bourdonneuses peuvent recevoir une nouvelle reine.

  • Identifier les non valeurs (colonies qui ne passeront pas l’hiver). A regrouper ou traiter à part.

  • Positionner progressivement vers les rives les vieux cadres noircis à remplacer si nécessaire par des partitions ou des cadres bâtis à positionner près du nid à couvain.

  • Cire, ne fondre que les belles cires, éviter les cadres de corps noircis, contenant peu de cire pour l’énergie dépensée + risque de propagation des maladies.

Obligations légales

Le moment est venu de vendre la récolte.C’est aussi la période des contrôles par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes).

Se munir des documents requis à savoir :

  • Copie déclaration de ruchers ( à réaliser entre 1er septembre au 31 décembre).

  • Registre d’élevage à jour (nombre de ruches,visites, dates des traitements, mortalité…).

  • Cahier de miellerie( enregistrement des lots avec les quantités produites ).

  • Carnet de compte ( enregistrement des ventes ).

Vu sur le net

Agenda du mois

  • Le 22/09 : Réunion du Conseil d'Administration.

  • Le 27/10 : Conférence (Les Synergies par Christophe PACE).

  • Chaque samedi à 14h00 : cours au rucher école.
vendredi 15 septembre 2017 17:59

Concours des miels de France réservé aux apiculteurs détenant au minimum 50 ruches en production avec récolte d'au minimum 300 kg de miel.

La France est une formidable terre de miels. Sur l’ensemble du territoire, des apiculteurs passionnés produisent une exceptionnelle variété de miels de grande qualité. Valorisons les en les faisant découvrir ou mieux connaitre aux consommateurs !

L’UNAF a le plaisir d’organiser en relation avec la CNTESA cette première édition du Concours des Miels de France qui se déroulera dans la superbe salle des colonnes du palais d’Iéna au siège du Conseil Économique Social et Environnemental, nouveau partenaire du Programme Abeille, Sentinelle de l’Environnement®, le 25 janvier 2018.

Les jurys composés d’apiculteurs expérimentés, de spécialistes du goût comme des pâtissiers meilleurs ouvriers de France, de journalistes et de personnalités éminentes détermineront les miels primés dans les différentes sections, 37 au total ! Et le palmarès sera largement médiatisé.

Les lauréats recevront des diplômes et des étiquettes autocollantes à apposer sur leurs pots.

Nous vous souhaitons la plus belle réussite !

Comment participer au concours des miels de France ?

Attention dérogation : Pour les miels d’arbousier : inscription jusqu’au vendredi 24 novembre 2017.

1. Inscrivez-vous auprès de l’UNAF avant le vendredi 22 septembre 2017  : envoyer le bulletin d’inscription, joindre le règlement et la copie de l’attestation d’assurance des ruches.

2. Vous recevrez par courrier les scellés et étiquettes à apposer sur les pots, ainsi que la copie du bulletin d’inscription comportant le code Api-Section délivré par l’UNAF.

3. Vous enverrez au laboratoire du CARI en Belgique, les pots à analyser (2 pots par section concourue) avec la copie du bulletin d’inscription.

4. Le laboratoire procédera à l’analyse des 2 pots de miels

5. Le jury se réunira le 25 janvier et déterminera les miels primés. Un diplôme sera remis à l’apiculteur pour chaque miel distingué. Des étiquettes en forme de médaille « Or », « Argent » et « Bronze » (1000 exemplaires) correspondant aux récompenses obtenues , autocollantes, à apposer sur les pots de miel seront envoyés par l’UNAF à l’apiculteur .

Téléchargez les formulaires d'inscription ici : https://www.unaf-apiculture.info/actualites/concours-des-miels-de-france-annee-2017.html

dimanche 3 septembre 2017 09:03
Page 2 sur 9